La Norvège du 15.05 au 09.06 et du 13 au 21.06.2006
(feuille 1/5)



Notre parcours:

 

Disons le tout de suite,nous avons été enchantés de notre séjour en Norvège,malgré le climat qui ne nous a pas été très favorable.
Les paysages sont superbes.A chaque détour de la route,à chaque sortie de tunnel,au débarquement de chaque ferry,on découvre un nouveau fjord ou un nouveau massif montagneux.Les plaines ne sont pas nombreuses là-bas.

Les Norvégiens ? Ce ne sont pas des latins,ils ne vous sautent pas au cou,mais ils sont toujours là quand vous les sollicitez et souvent courtois.
Ils ne sont pas nombreux à parler français,mais ils parlent tous l'anglais.

La délinquance semble n'avoir pas (encore?) atteint ce pays.

Les maisons ne sont pas clôturées,elles n'ont pas de volets non plus.Les enfants laissent leurs jouets dehors entre les maisons.
Les Norvégiens sont des adeptes du trempoline.Presque chaque maison en dispose d'un.

Les écoles non plus n'ont pas de clôture.Les enfants laissent leurs bicyclettes,sans anti-vol,devant les écoles ou aux arrêts de bus,même en pleine campagne,étant certains de les retrouver.
Dans les cimetières,il y a des panneaux avec des outils à main accrochés et des dérouleurs de tuyaux d'eau,le tout propre,bien rangé et en bon état.
On a remarqué que souvent,les gens ne fermaient pas leurs voitures à clés.
Les jeunes,en groupe,ne crient pas dans les rues pour se faire remarquer.
Le tag? = inconnu.Le scooter au pot d'échappement débridé? = inconnu.
La police? = invisible.

Sur la route,c'est le bonheur.La vitesse est limitée à 80 km/h.Tous (presque) la respecte et surtout les espacements entre véhicules.Il y a quelques radars fixes à l'entrée des agglomérations.
Le réseau routier est en bon état sur les grands axes.En s'éloignant un peu,on tombe sur des pistes (roulantes pour la plupart).
Il y a un nombre incalculable de tunnels,longs souvent de plusieurs km,parfois à la fois anciens,étroits,mal,voire pas éclairés.Dans ce cas,en cas de croisement,on se fait tout petit.......
Les ferries aussi sont très nombreux.Sauf sur les parcours les plus importants,il n'y a pas d'horaires fixes,ce sont des navettes.
Les prix sont différents selon les compagnies (répartition géographique)et surtout en fonction de la longueur du véhicule.Au delà de 6m,la surtaxe est variable de 30 à 300%.Il n'est pas interdit de négocier avec le marin encaisseur,ce que nous avons fait,parfois avec réussite.
Ce que les Norvégiens apprécient,c'est qu'à la sortie des ferries,les camping-cars se garent pour les laisser s'engager sur la route.
Les stations services sont assez nombreuses.Toutefois,pour éviter tout désagrément,nous faisions le plein tous les 500 km.

Internet est accessible gratuitement à tout le monde dans les bibliothèques.(attention aux horaires d'ouverture,un peu particuliers pour nous autres).
La rumeur dit que les Norvégiens se défoulent le week-end (boisson,bruit entres autres).Nous n'avons pas vérifié la rumeur.

Pour les ravitaillements alimentaires,il y a peu de grands centres commerciaux mais de nombreuses supérettes où on trouve de tout (sauf les alcools).Les prix sont très (très) élevés.Les alcools sont eux,hors de prix et vendus dans des magasins d'état (Vinopolet).
Les horaires d'ouverture de ces magasins d'alimentation sont assez larges (souvent jusqu'à 20 h) au contraire des autres commerces qui ferment vers 16h00.
Le samedi,les magasins ferment plus tôt:14h00 ,en général,pour l'alimentation.
Si on se trouve piégé,on peut se rabattre sur les stations services qui sont à elles seules de véritables supermarchés et restent ouvertes tard,voire 24/24 h. pour un certain nombre.
On y fait griller des saucisses,vend de l'alimentation,des glaces (les Norvégiens en consomment beaucoup,dès le début de la matinée,souvent),des journaux,on peut y jouer aux machines à sous,etc...,et.... acheter des carburants.

Il n'existe pas de marchés tels que l'on l'entend chez nous.On trouve quelques marchands isolés auprès de qui on peut acheter des produits frais (fruits et légumes) et/ou du poisson.
Les Norvégiens achètent beaucoup les fruits et légumes à la pièce.
Il faut faire attention à l'affichage des prix.Ils sont soit à la pièce,par 100 gr,par 500 gr ou par kg,ceci sans grande cohérence,y compris sur le même étalage.

On paie en couronnes norvégiennes (NOK).Le taux de change d'alors était 1 € = 7,87 NOK,1 NOK=0.128 €.
Les cartes bancaires sont acceptées (presque)partout y compris sur les ferries.Les distributeurs de billets sont très nombreux.(attention aux frais).

Les Norvégiens ne sont appparemment pas des grands gastronomes.
Ils grignotent beaucoup et mangent des sucreries tout au long de la journée.Le soir (vers 16-17h00),ils achètent des sandwiches bourrés d'une saucisse auxquels ils rajoutent de la crème....
D'ailleurs,les restaurants sont peu nombreux et (très) chers.

En revanche,ils apprécient le vin français.Nous avons eu l'occasion d'échanger une bouteille contre du poisson et d'en offrir une autre en remerciement d'un service.Ces bouteilles ont été très (très) bien accueillies.

Les Norvégiens pratiquent beaucoup la caravane et le camping-car.
Sauf sur des sites classés ou protégés comme Geiranger ou le parc de Jotunheimen,le camping libre est autorisé.
C'est ce qui explique les nombreuses installations (souvent gratuites),très bien signalées en général,mises à notre disposition pour effectuer les vidanges et les pleins.Jamais,nous nous sommes trouvés en difficulté sur ce chapitre.

En conclusion,la Norvège en camping-car,c'est génial au moins à la période où nous étions.(Est-ce de même en juillet et août ?).
Ce qui nous a le plus surpris,c'est la longueur du jour.Dès la latitude de Bergen,les jours se sont allongés pour arriver à zéro nuit.On a eu un peu de mal à trouver le sommeil quelquefois.
On envisage d'y retourner dans quelques temps,peut-être un peu plus tard dans la saison,pour mieux visiter la partie Sami,voire le Cap Nord,la Finlande et la Suède.

                                                                                                             le déroulement de nos journées

Retour à "notre voyage en Scandinavie"